AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La chute.... Ou pas | Privé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moi c'est

avatar


~ Daddy is the Lord of War ~

~ Daddy is the Lord of War  ~

Masculin
Nombre de messages : 184
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions : Eloigner Ian Gregory de Shane et
- la convaincre de devenir son héritière
- et de prendre le trône d'Hadès à sa mort pour avoir la main mise dessus.
- Récupérer Tisiphone.
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: La chute.... Ou pas | Privé    Dim 3 Fév - 11:29

    Il y avait bien longtemps qu'il n'était revenu au Mont Olympe. Très longtemps, en fait il n'y passer vraiment pas beaucoup de temps. S'occuper de monter les guerres dans le monde mortel était bien plus intéressant que tout ces vieux dieux rabougris et moralisateurs qui restaient là à se désoler de ne plus être adorer par les humains. Lui, il s'en foutait de la chute des Dieux, la guerre, elle existait toujours et elle existerait toujours, quoi qu'il puisse arriver sur la Terre. Ce serait sans aucun doute la dernière chose qui arriverait dans le monde lorsque celui imploserait.

    Mais à fureter ici et là, il avait après tout pas mal de chose à faire sur Terre avec Deven à surveiller et ce Ian a éliminer, il avait fini par louper une info des plus cruciales. Papounet Zeus avait apparemment fait une grosse bêtise. Ce qui allait s'en doute lui permettre de le faire chanter pour que le Maître des dieux lui fiche enfin la paix et le laisse mener tranquillement sa vie sur Terre comme il l'entendait. Mais bien sûr, il fallait qu'il trouve Zeus sans se faire attraper par les autres Olympiens. Même si Poséïdon venait de balancer aux autres que leur cher papa était un soricide, il n'était pas sûr que leur loyauté envers le maître des dieux est failli. Il valait mieux pour lui pour ne pas se retrouver pris à son propre piège en se faisant trop voir. Il ne tenait à finir par moisir au Mont Olympe alors que Tisiphone et Deven étaient encore sur Terre.

    Heureusement pour lui, l'Agora était complétement déserte, à sa grande surprise. Au final, peut-être que les Olympiens avaient des doutes sur son très cher papounet, qui sait. Pour autant, il restait toujours dans l'espace le moins visible de la grande place, dans l'ombre. Il fallait qu'il trouve un moyen de rentrer dans la demeure de Zeus, sans se faire repérer. A part si son père se décidait à sortir de son palais et à se promener sur l'Agora comme si de rien n'était. Il en serait bien capable. Comme le disait les mortels, les chiens ne faisaient pas des chats et si Arès était terrible, ce n'était pas sans raison.

    Il s'approchait à pas de loup du palais, pas question d'utiliser ses pouvoirs, on ne savait jamais lorsqu'il aperçut une ombre du coin de l'oeil. Il fit un bond en arrière silencieusement et se dissimula derrière une des grandes colonnes qui entouraient la place, pour pouvoir s'il s'agissait de celui qu'il venait voir ou non...



" Pour que les dieux s'amusent beaucoup, il importe que leur victime tombe de haut. "
Jean Cocteau

http://ares-warman.labrute.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Masculin
Nombre de messages : 129
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : - Essayer de ramener Deven as Shane Williams sur son trône
- Faire un RP avec Ian Gregory
- Récupérer un artefact surnaturel

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 5 - Maître

MessageSujet: Re: La chute.... Ou pas | Privé    Lun 4 Fév - 17:59


Arès & Hadès
“ la chute...ou pas ”



Il était monter exceptionnellement sur le Mont Olympe dans l'espoir de pouvoir voir son aîné et d'enfin pouvoir lui poser les questions qu'il avait en tête et qui ne cessait de le tarauder. Depuis le défi de Poséïdon, il ne savait plus vraiment quoi penser. Il y avait si longtemps que Gaïa, sa soeur aîné, avait disparu, qu'il pensait que cette dernière était morte... Ou alors une légende de son esprit confus. Parce que si elle était morte, elle serait sans aucun doute passer par son royaume. A vrai dire, il ne savait pas, la mort chez les Olympiens n'étaient pas un sujet connu. Il avait beau être le souverain du Royaume des Morts, il ne savait pas ce qui pouvait causer la mot d'un Dieu et encore moins ce qui arrivait à un Olympien lorsqu'il mourrait. Son esprit avait du mal à gérer tout ça.

Et là, pire que tout, il se sentait vexé comme un enfant. Zeus n'avait de cesse de le traiter comme telle, car il était le plus jeune du quatuor des premiers dieux. Le père des Dieux n'avaient de cesse de le regarder de haut et de prendre ses envies pour des caprices.. Encore une fois, ce dernier avait refusé de le voir, arguant qu'il avait des choses plus urgentes à régler. Bien sûr, quand on avait été accusé de meurtre sur sa soeur par son frère devant tout ses sujets.... C'était sans doute pour cela qu'Hadès n'avait croisé aucun de ses compatriotes Olympiens sur une Agora qui habituellement grouiller de monde. Il avait l'habitude d'être quelque peu éviter par ses pairs mais un Mont Olympe désert, il n'avait encore jamais vu. L'Agora, c'était un peu comme une place de marché avec un marché perpétuel sur le Mont. L'endroit où tout le monde se réunissait pour papoter et radoter. S'il n'y avait personne, c'était bien le signe que quelque chose n'allait pas.


Pourtant, il aurait aimer pouvoir mettre la main sur un de ses frères ou soeurs pour pouvoir lui parler. S'il était tombé sur Aphrodite, il était sûr que cette dernière n'aurait pas hésiter à lui parler. Mais personne... A moins que... Il bondit sur ses pieds pour suivre une ombre qu'il venait de voir un peu plus loin. La personne s'était dissimulé derrière une grande colonne mais il avait la solution à son problème. Un petit coup de télékinésie et hop, plus personne derrière la colonne. L'inconnu apparut au grand jour et Hadès fronça les sourcils. Arès. Il n'était pas vraiment un fan du dieu de la guerre, qui avait tendance à lui envoyer des morts en masse dans son royaume sans prévenir. Qui plus est, il était bien trop familier avec sa femme et ses filles. Pire qu'Appolon ! Il garda toujours une emprise de télékinésie sur Arès et lança :

" Arès, mon cher neveu ! Il est plutôt rare de te voir ici , que nous vaut le plaisir ? "

Le ton de sa voix était peut-être un brin ironique, peut-être un brin trop mordant aussi mais bon.... Arès avait aussi la fâcheuse manie d'amener des mortels vivants dans son royaume pour régler des petites querelles digne d'un enfant. Il n'y avait pas à dire, Hadès avait vraiment envie de mettre une bonne fessée à ce neveu là !


Codage fait par .Jenaa

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est

avatar


~ Daddy is the Lord of War ~

~ Daddy is the Lord of War  ~

Masculin
Nombre de messages : 184
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions : Eloigner Ian Gregory de Shane et
- la convaincre de devenir son héritière
- et de prendre le trône d'Hadès à sa mort pour avoir la main mise dessus.
- Récupérer Tisiphone.
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: La chute.... Ou pas | Privé    Ven 8 Fév - 21:39

    Il ne s'attendait pas vraiment à ça. Non en fait, il ne s'attendait pas du tout à ça. Il aurait presque préféré voir Athéna surgir pour venir le chercher de sa cachette précaire. Sa soeur n'était qu'une foutue moralisatrice qui a chaque rencontre lui reprochait un par un ses actes mais au moins, avec elle, il savait comment agir. Par contre, là... Là, il ne savait pas vraiment par quel bout prendre la conversation. Hadès. Son beau-père. Son oncle aussi mais si le second était une chose acquise et connue de tous, la première devait rester inconnue. Du moins, pour le moment. Parce dès qu'il aurait réussi à mettre Shane à sa place, il comptait bien officialiser sa relation avec Tisiphone. Papa Zeus n'avait pas de cesse de lui rappeler qu'il devrait sans doute songer à se marier. Il espérait peut-être que cela calmerait ses pulsions. Mais il était le dieu de la guerre, c'était dans son sang, c'était sa magie, que pouvait-il donc faire contre ça ? Il était la guerre. Il n'y avait pas à aller chercher plus loin. Zeus et Héra l'avaient enfantés ainsi, s'ils devaient se plaindre à quelqu'un, ce n'était qu'à eux-même. Mais en attendant, il allait donc devoir gérer Hadès.

    Mais que faisait donc le dieu des Enfers loin de son royaume et de ses terres ? Il était rare de voir Hadès aux Cieux. Il ne fallait pas être bien malin pour comprendre que le frère aîné du Roi des Morts n'aimait pas trop voir son cadet sur le Mont Olympe. Pourquoi ? Arès ne le savait pas et s'en fichait, ses intérêts étaient plus importants à ses yeux que les histoires de famille qui étaient bien compliquer. Donc, se retrouver nez à nez avec Hadès au beau milieu de l'Agora, c'était surprenant. Mais peut-être que l'Olympien était là pour les mêmes raisons que lui. Il lui offrit donc son plus beau sourire et répondit :

    " A vrai dire, j'étais venu voir mon père mais j'ai trouvé portes closes. Sans doute comme toi, mon oncle. "

    Étrange de se dire que ce dieu d'apparence juvénile était son oncle, pour lui dont le corps avait l'apparence d'un cinquantenaire mortel. Mais il savait bien que l'apparence d'Hadès n'était au fond qu'un choix du dieu, puisque ce dernier était un des maîtres du morphing. Presque aussi fort que son frère. Puisqu'il était à présent obligé de parler à découvert, il s'assit sur un des bancs de l'Agora, à son aise. Après tout, aucun autre Olympien ne voulait sortir de chez lui aujourd'hui, il pouvait bien laisser tomber ses vigilances le temps d'une conversation avec son beau-père. Il ne résista pas à laisser franchir la question qui lui brûler les lèvres :

    " Et toi, ô souverain des enfers, que tu viens faire aux Cieux ? Il est tout aussi rare de te voir laisser ton royaume souterrain pour le territoire du père des dieux. "

    L'un comme l'autre, ils n'étaient pas vraiment chez eux sur le Mont-Olympe. Dans le fond, ils se ressemblaient un peu et Arès espérait bien un jour se trouver des points communs avec Hadès. Tant que ce dernier garder son chien à trois têtes loin de lui. Cerbère avait toujours eut une dent contre lui, au sens propre. Dire que le canidé avait accordé une confiance aveugle au morveux qui servait de petit-copain à sa fille, il n'arrivait encore pas à comprendre comment. Ian Gregory devait sans aucun doute avoir un puissant don de charme, il n'y avait pas d'autres explications. Sans aucun doute et c'était pour cela que Shane le trouvait intéressant.



" Pour que les dieux s'amusent beaucoup, il importe que leur victime tombe de haut. "
Jean Cocteau

http://ares-warman.labrute.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Masculin
Nombre de messages : 129
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : - Essayer de ramener Deven as Shane Williams sur son trône
- Faire un RP avec Ian Gregory
- Récupérer un artefact surnaturel

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 5 - Maître

MessageSujet: Re: La chute.... Ou pas | Privé    Dim 17 Fév - 12:40


Arès & Hadès
“ la chute...ou pas ”




Son neveu n'était qu'un sale gosse. C'était déjà dit mais plus il le voyait, plus il le pensait. Et dire que d'eux deux, c'était lui qui avait hérité de l'apparence d'un vieillard. La magie avait une certaine dose d'ironie qui frisait parfois avec le cynisme. La veillesse pour les mortels étaient considérée comme un symbole de sagesse. Mais plus les années passées, moi la sagesse de son neveu semblait s'exprimer de quelques manières que ce soit. Il était encore cet adolescent querrelleur qui ne pouvait régler ses problèmes qu'avec ses poings et ses pieds dans le sang. Dire que sa jalousie l'avait amenée à créer un pendant masculin des Amazones juste parce que ses soeurs, Artémis et Athéna. Il avait abandonné ce nouveau peuple magique à peine une petite centaine d'année plus tard. Depuis, les fameux guerriers faisaient encore tout et n'importe quoi, s'amusant à massacrer les femmes par période. Hadès avait d'ailleurs mit une méchante rouste au dernier chef des fameux guerriers , le faisant chuter de ses droits. Son neveu n'avait même pas réagit à l'intervention de son oncle dans ses affaires, preuve qu'il se moquait des hommes qu'il avait doté de pouvoirs. Enervant.

Mais l'Olympien était pour le seul instant son seul contact avec l'Olympe. Il pourrait sans doute demander à Perséphone de demander des informations à sa mère mais Déméter et lui étaient toujours quelque peu en froid... Sa fille ne pourrait pas résister à lui dire que la personne qui voulait les informations était son époux . La déesse des moissons ne serait sans doute pas décider à donner des informations pour le souverain des Enfers. Alors autant s'allier à l'Olympien de la Guerre pour un instant.

" Je suis venu rendre visite à mon frère mais ce dernier doit sûrement avoir attraper un virus pour ne vouloir voir personne. "

Le ton de sa voix était un brin ironique et il poursuivit :

" Te connaissant Arès, je doute que tu sois venu t'enquérir de l'état de santé de ton père ou encore même de celle de ta tante Gaïa. "

C'était étrange comme le nom de sa soeur sonné étrangement entre ses lèvres. Un peu comme une sorte de tabou. Il ne la connaissait que très peu, il avait des vagues souvenirs d'elle jouant avec lui quand il n'était âge de quelques centaines d'années. C'était si.. confus dans sa tête. D'ailleurs, toute son enfance était confuse et floue sous son crâne, comme si on cherchait à camoufler ses souvenirs de cette époque. Il ne s'en était jamais soucier auparavant mais depuis que des brides de souvenirs remontés à la surface de sa mémoire, il était frustré de ne pas combattre. Si cela s'était déroulé à la période de l'Antiquité , il aurait pu se rendre sur Terre et demander à la Pythie. Mais là, il ne pouvait pas... A moins de trouver un devin d'un autre peuple qui saurait tenir sa langue et ne rien aller raconter à ses pairs.




Codage fait par .Jenaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est

avatar


~ Daddy is the Lord of War ~

~ Daddy is the Lord of War  ~

Masculin
Nombre de messages : 184
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions : Eloigner Ian Gregory de Shane et
- la convaincre de devenir son héritière
- et de prendre le trône d'Hadès à sa mort pour avoir la main mise dessus.
- Récupérer Tisiphone.
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: La chute.... Ou pas | Privé    Jeu 21 Fév - 19:06

    Finalement, il aimait bien le Mont Olympe. Quand ce dernier était complètement vide de ses habitants, c'était un endroit des plus agréables ma foi. Il y faisait toujours beau et tempéré, dans les fontaines coulées du vin et du miel, un paysage toujours luxuriant... Non mais en fait, on se faisait grave chier en Olympie quand même ! Pas un seul petit conflit, pas une seule petite guerre, ni même une petite baston. Bon sang, il aurait aimé pouvoir mener la guerre contre les Titans ! Il aurait pu déchaîner sa puissance dans ce combat sanglant et mythique. Il n'était vraiment pas né à la bonne époque. Quoique maintenant... Maintenant que Zeus et Poséïdon étaient en guerre quasi ouverte, il pouvait espérer avoir le droit à une bonne guerre en bonne et dûe forme. Oh bien sûr, il ne savait pas vers qui se tourner pour le moment mais cela ne saurait tarder si les combats venaient à se déclarer. Même si avec le talent de Zeus pour se débarrasser des affaires pénibles, il doutait quand même que tout ceci finisse dans une bonne grosse guerre. Il pouvait peut-être pousser les choses dans ce sens. Ou pas. Pour le moment, il s'en moquait royalement. Il avait bien mieux à faire sur Terre avec Shane et Tisiphone. Il se contenterait donc pour l'instant de trouver un moyen pour empêcher son cher papa de venir mettre le nez dans ses affaires. Il avait beau être fort occupé en ce moment, sans aucun doute à traquer sans relâcher Poséïdon, Arès ne voulait pas prendre le risque qu'on découvre son escapade sentimentale avec la Vengeance avait que le bon moment ne se présente.

    Pour le moment, il n'avait qu'Hadès sous la main mais sa présence ici signifier bien que la situation de Zeus était précaire. Si même son frère venait pour poser des questions.... Il savoura l'ironie mordante de la réponse du roi des Enfers et répondit :

    " Personne n'est à l'abri d'un vilain rhume... Manifestement pas Gaïa en tout cas... "

    Un Olympien pouvait-il plaisanter sur les morts ? Il n'en savait rien puis de toute façon, il n'y avait pas de preuve que la déesse mère soit morte. Arès en venait même à douter de son existence parfois. A vrai dire, il n'y pensait pas du tout. Jamais. Il croisa les mains et les posa sur ses genoux avant de poursuivre :

    " Non, je ne suis pas là pour ça. Et je pense que toi non plus, mon très cher oncle. "

    Il eut un sourire un brin provocateur et ajouta :

    " Alors comme cela, on doute de son grand frère ? Ça veut dire que Gaïa existe bel et bien.... Étrange que la déesse mère n'est jamais vécu parmi nous. "

    Un peu de provocation sur Hadès ne pouvait pas lui faire. Enfin, pas vraiment. Il avait tout de même bien conscience que le souverain des morts était bien plus puissant que lui. Il avait après tout une immunité magique connue et reconnue de tous. Et puis, si Tisiphone venait à apprendre qu'il était aller papoter avec son père , elle allait lui coller la peste pour au moins une dizaine d'années sur le dos... Ou alors, elle le donnerait en déjeuner à Cerbère. Rien que la pensée du monstrueux chien à trois tête le fit frissonner. Sale bête ! Comment Ian Gregory pouvait-il s'approcher l'esprit serein de ce monstre à trois têtes qui pouvait vous arrachez le bras d'un coup de dent ? Preuve encore que le gamin devait utiliser un pouvoir de charme pour séduire son monde.



" Pour que les dieux s'amusent beaucoup, il importe que leur victime tombe de haut. "
Jean Cocteau

http://ares-warman.labrute.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Masculin
Nombre de messages : 129
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : - Essayer de ramener Deven as Shane Williams sur son trône
- Faire un RP avec Ian Gregory
- Récupérer un artefact surnaturel

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 5 - Maître

MessageSujet: Re: La chute.... Ou pas | Privé    Dim 10 Mar - 13:24


Arès & Hadès
“ la chute...ou pas ”




C'était curieux, qu'il n'est aucun souvenir du visage de sa soeur.... Il était bien sûr âgé de plus d'un millénaire mais de là à oublier un membre de sa famille. Il était pourtant sûr de connaître le visage de chaque Olympien, dans les moindres détails et de pouvoir les reconnaître n'importe où, du moment qu'ils n'usaient pas de quelques sortilèges pour se métamorphoser. Mais de Gaïa, il n'avait aucun souvenir de son visage. Il ne se rappelait que de sa chevelure brune un peu clair, de ses yeux sages qui semblaient briller d'une souffrance perpétuelle... Et rien d'autre. Tout comme le moindre souvenir de son enfance. Son plus récent souvenir daté de l'époque où Zeus lui avait confier la gestion des Enfers. Il ne devait avoir que cinq siècles à l'époque, tout au plus. C'était frustrant. Un dieu sujet à l'amnésie, quel étrange retournement de situation, non ? Mais là où les humains ne perdaient que quelques années, lui avait perdu plusieurs siècles. Sans aucun doute des siècles avec des informations extrêmement importante.

Au début, il n'y avait guère accorder d'importance. Ce que l'on a oublié, on ne peut pas le regretter, non ? Mais peu à peu, il avait fini par comprendre sa faiblesse. Surtout depuis que des flashs l'envahissait. Il ne savait pas s'il s'agissait bel et bien là d'élément de son passé. Il le supposait, encore une fois, car il n'y voyait là que des personnes connues.... Un problème de plus pour lui à gérer. Mais en attendant, vu qu'il ne pouvait pas voir Zeus en personne, il pouvait bien cuisiner son neveu sur ce qu'il se préparait en ville d'Attia. N'était-ce pas là le rôle des dieux, prendre par à la vie des mortels pour mieux les diriger ? Et quoi de mieux que le mont Olympe pour cuisiner son cher neveu. Après tout, s'il y avait une guerre qui se préparait, Arès était sans aucun doute le premier au courant. Du moins pas loin d'être le premier en tout cas !

D'ailleurs la remarque d'Arès lui fit hausser un sourcil. Son neveu n'avait jamais su faire preuve de tact, malheureusement. Il se demandait même quand il avait su mener la guerre froide tient ! Il répondit à sa remarque, d'une voix polaire, avec un soupçon de sarcasme dans la voix :

" Non, les dieux ne sont apparemment pas intouchable mais tu en sais quelque chose, n'est-ce pas Arès ? "

Ce n'était un secret pour personne que Tisiphone avait bien souvent dû user de ses talents sur Arès pour venger des femmes bafouées par le dieu de la guerre. Hadès ne comptait plus le nombre de fois où la rumeur avait courut que sa fille avait refilée il ne savait quelles maladies au dieu de la guerre. Ça le faisait toujours rire. Arès était un dieu important, certes, mais pouvait - on empêcher la vengeance d'être la vengeance hein ? Il poursuivit du même ton froid :

" Bien sûr que Gaïa existe, quel serait l'intérêt de créer une soeur imaginaire, dis-moi ? Moi - même je ne vis pas sur le Mont Olympe, est-ce je suis pour autant une chimère, dis - moi ? "

Il était excédé par l'idée qu'on puisse penser que sa soeur ne soit qu'une illusion, un mirage. Pourtant, lui-même ne pouvait pas certifier son existence. Mais il ne devait pas se laisser parasiter par ses pensées là, il fallait au moins qu'il accomplisse une des missions qu'il s'était confié. Il se tourna vers son neveu et lança les hostilités :

" Et toi, dieu de la guerre, que fais - tu à errer sur le mont Olympe à la recherche de Zeus ? N'as-tu pas une guerre à préparer dans le monde mortel ? "




Codage fait par .Jenaa

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est

avatar


~ Daddy is the Lord of War ~

~ Daddy is the Lord of War  ~

Masculin
Nombre de messages : 184
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions : Eloigner Ian Gregory de Shane et
- la convaincre de devenir son héritière
- et de prendre le trône d'Hadès à sa mort pour avoir la main mise dessus.
- Récupérer Tisiphone.
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: La chute.... Ou pas | Privé    Dim 17 Mar - 12:23

    Il le savait bien que son oncle ne l'aimait pas. Mais pour une fois, il ne chercha pas à énerver et pousser l'autre dans ses retranchements. En temps ordinaire, il aimait à provoquer, à titiller pour pousser ses interlocuteurs dans leurs limites pour que ces derniers finissent par céder à leur pulsion. Il était le dieu de la guerre après tout, c'était son rôle. Mais déjà, Hadès lui faisait un peu peur, le monde des morts était un domaine qu'il ne voulait pas connaître en profondeur, et il savait qu'il devait se montrer le plus agréable possible s'il voulait pouvoir demeurer auprès de Tisiphone. Sa relation avec la Vengeance n'était pas connu des autres Olympiens mais si jamais Hadès l'avait encore dans le nez quand leur unions seraient dévoiler au monde, Arès était près à parier que le père réclamerait à Zeus son bannissement ou un truc du genre. L'idée de quitter définitivement l'Olympe ne le gênait pas plus que cela mais si Hadès venait à lui interdire de fréquenter sa fille.... Il savait que le souverain des morts n'hésiterait devant rien pour l'en empêcher.

    Alors, il devait jouer fin. Mais vu l'humeur de son beau - père, ce n'était pas chose gagner. Il serra les dents en l'entendant évoquer sa relation avec Tisiphone. Ça piquait. Oui, la vengeance avait plus que nécessaire user de son pouvoir sur lui, faisant de lui l'Olympien le plus malade du Mont Olympe. L'Erynie ne se gênait pas d'ailleurs maintenant pour le faire afin d'éviter qu'il ne s'approche d'elle ou de leur fille. Ça ne simplifier pas les choses pour assainir leurs relations mais Arès ne désespérait pas. Pour ne pas s'énerver, Arès ne répliqua pas à la provocation de son oncle, enchaînant sur Gaïa :

    "On ne sait jamais ce qui est l'intérêt de Zeus tant qu'il ne le dévoile pas, mon oncle.... Les secrets du père des dieux sont impénétrable, tu le sais mieux que moi. "

    C'était vrai que s'inventer une soeur inexistante, ce serait vraiment étrange. Mais Zeus n'était-il pas connu pour être étrange ? Un type qui se transforme en taureau pour aller draguer une mortelle, il fallait être vraiment tordu pour penser à un truc pareil. Après, on disait que c'était lui le fou furieux. Au moins, il n'était pas aller séduire plusieurs centaines de femmes et d'hommes pour forniquer avec eux sous des formes diverses. Non pas qu'il en soit vraiment choqué, dans le fond, les Olympiens n'avaient pas la même morale pudibonde que les mortels, mais il n'aimait pas être le seul à être pointé du doigt pour sa soi-disant folie. Il était le dieu de la guerre et de la brutalité, était-ce sa faute s'il exerçait son office avec passion ? Même sa mère ne voulait plus le voir, ce qui ne le gênait guère.

    La question de son oncle lui fit hausser un sourcil. Il y avait un grand élan de suspicion dans la voix de l'olympien. Ce ne serait pas la première fois qu'Hadès serait venu se plaindre auprès de lui, de façon plus une ou moins musclée, que ses guerres surpeuplées le royaume souterrain. Il y avait eut Troie, puis les différentes révolutions, les guerres mondiales.... Mais pourtant, là, il ne préparait rien. Du moins, pas de guerre. Il contempla son oncle avec intérêt soudain. S'il se sentait hautement vexé de ne pas avoir senti une guerre en train d'éclore, c'était son job après tout, il était soudain bien intéresser par la question. Si une guerre écloser sur le monde mortel, avec un peu de chance, Tisiphone rapatriait Shane sur le Mont Olympe pour la mettre en sécurité, loin de ce Gregory ! Et d'ailleurs, Ian mourrait sûrement, il ferait du moins en sorte que ce soit le cas.

    "Je sens la suspicion dans ta voix, mon oncle, mais pour une fois, je peux t'assurer que ce n'est pas mon office. Parfois les mortels se chargent bien de cela seul. Mais pourquoi donc ces inquiétudes ? Ton Royaume a besoin d'agrandissement ? "

    Les derniers évènements à Attia laisser supposer une hausse de la mortalité, certes, mais pour qu'Hadès en vienne à penser à une guerre.... Il allait devoir mettre son nez dans ces histoires. Car s'il avait guerre, il espérait bien en faire une bonne vraie guerre pleine de bataille héroïque.



" Pour que les dieux s'amusent beaucoup, il importe que leur victime tombe de haut. "
Jean Cocteau

http://ares-warman.labrute.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Masculin
Nombre de messages : 129
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : - Essayer de ramener Deven as Shane Williams sur son trône
- Faire un RP avec Ian Gregory
- Récupérer un artefact surnaturel

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 5 - Maître

MessageSujet: Re: La chute.... Ou pas | Privé    Mar 26 Mar - 20:18


Arès & Hadès
“ la chute...ou pas ”




Le hadard avait des drôles d'idées parfois. Il aurait pu parler à son neveu directement à Attia, sans passer par la case Mont Olympe mais le destin en avait décider autrement. On prétait souvent aux dieux de décider du sort des humains, mais ce n'était pas vraiment le cas. En fait, si les Olympiens aimaient à se mêler des vies des humains, prenons le malheureux exemple de la guerre de Troie, ils ne pouvaient en rien la contrôler. Tout bonnement car le Destin semblait une chose bien trop vaste encore pour être contrôler de A à Z. Héra s'y était cassé les dents en essayant de tuer Hercule. Au final, elle avait dû accepter son beau-fils au sein du royaume des dieux. Son sang mortel avait fini par le faire mourrir d'une mort naturelle au bout de quelques siècles mais l'infanticide et le héros avaient dû co-habiter, bien souvent de manière houleuse. Il fallait bien avouer que les deux avaient un passif chargé. Hadès avait été soulager de voir Hercule arriver dans son royaume et avait accueilli son neveau avec les honneurs dû à la famille. Il avait d'ailleurs accueilli beaucoup d'autres neveux et niéces. Mais aucun n'avait eu l'honneur de recevoir la visite de son illustre géniteur. Zeus.

Le maître des dieux ne prenait jamais la peine de descendre dans le royaume d'Hadès pour une visite, même pour les affaires les plus graves. A croire qu'il avait la crainte d'y croiser quelqu'un ou de s'y faire enfermer. Jamais, au grand jamais, Zeus n'était intervenu dans ses affaires. Hadès en était bien heureux car après tout, les Enfers était son royaume, sa gérence. C'était sans doute enfantin mais il n'était pas partageur. Ses terres, il les gardaient jalousement et n'aimait pas qu'on y fasse intrusion d'une manière ou d'une autre. Il n'y avait qu'un seul homme qui l'ai fait trembler jusqu'à présent. Ian Gregory. Il ne connaissait le garçon que depuis un an et demi, à peine une seconde pour un immortel comme lui, mais il avait senti qu'il ne valait pas se frotter à lui. Par contre pour Arès... Il n'aurait pas de pitié pour faire ravaler sa fierté au dieu de la guerre. Si son père ne lui donnait pas une bonne fessée, lui ne se gênerait pas ! Sa réponse à sa question ne lui plaisait d'ailleurs guère. Il haussa un sourcil, contempla son neveu. Si le dieu de la guerre n'aimait que les batailles et le sang, il avait aussi la faculté de manipuler le mensonge avec un art consommé. Hadès n'avait pas le temps de jouer à démêler la vérité du mensonge. Aussi, il leva la main et serra le poing, écrasant son neveu sur les dalles du sol à l'aide de sa télékinésie :


" Je n'ai pas le temps de jouer Arès... Il vaudrait donc mieux pour toi que ta réponse soit la pure vérité, autrement, il se pourrait bien que tu fasses un petit séjour en Hadès, le temps que j'obtiennes une réponse satisfaisante ! "

Il s'était relevé, dominant celui qui était le fils de son frère de toute sa hauteur. L'Agora désert ne lui laissait que plus de champ libre pour secouer comme il le fallait Arès. Si jamais Aphrodite était intervenu en sa faveur, il l'aurait laisser filer. Une femme amoureuse, même une Olympien, était une chose qu'il respectait. Pourquoi croyez-vous que sa fille ce soit spécialiser dans la vengeance envers les femmes bafouées ? Il se pencha au-dessus du dieu de la guerre, raffermissant sa prise et souffla :

" Ne me dis pas que le dieu de la guerre n'est plus capable de ressentir les prémices d'une guerre dans l'oeuf ? Peut-être que Zeus a raison au final, demeurer sur Terre ne te réussi pas ! "

Il tourna légèrement la tête vers le palais de son frère, caressant l'idée d'y entrer de force en ramenant son neveu. Mais mieux vallait qu'il soit sur Terre, à Attia au moins, Arès resterait à sa portée de main. Il rebaissa les yeux vers le dieu de la guerre et souffla :

" Mes terres regorgent de mort, d'innocentes victimes tuées en masse pour des raisons obscures... Je ne sais pas pour toi mais à mon goût cela me rappelle un peu trop les débuts de la seconde guerre mondiale ! "




Codage fait par .Jenaa

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est

avatar


~ Daddy is the Lord of War ~

~ Daddy is the Lord of War  ~

Masculin
Nombre de messages : 184
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions : Eloigner Ian Gregory de Shane et
- la convaincre de devenir son héritière
- et de prendre le trône d'Hadès à sa mort pour avoir la main mise dessus.
- Récupérer Tisiphone.
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: La chute.... Ou pas | Privé    Lun 1 Avr - 12:54

    Il était venu pour titiller son père mais son oncle venait de lui donner un autre moyen pour s'assurer de sa place sur Terre. S'il y avait une guerre qui se préparait dans le monde des mortels, il se devrait d'être là, sur place. Zeus, tout père des dieux qu'il soit, ne pourrait pas l'empêcher de remplir son rôle d'Olympien. Voilà qui lui permettrait de remettre du plomb dans la tête de Shane et de l'éloigner définitiovement de Ian Gregory. Parfait. Il lui serait plus facile de provoquer un 'incident' qui ferait totalement disparaître de la surface de cette planète le Créateur. Ce ne serait pas facile de le tuer, les Créateurs semblaient être tout de même assez coriaces. Mais un Créateur avait été tuer il y a peu, le principal du collège. Alors, il ne lui serait pas impossible de le faire. Un large sourire ravi étira ses lèvres, satisfait de ce qu'il venait d'entendre.... Mais son sourire disparut bien vite lorsqu'il se retrouva soudain plaqué sur les dalles de l'Agora. Il poussa un grognement et renâcla sur le sol mais impossible pour lui de déjouer l'emprise de son oncle. Bien sûr, Hadès était un maître en télékinésie, il ne pouvait pas tellement lutter.

    Il darda un regard venimeux sur son beau - père mais il ne broncha pas. Il savait bien qu'il n'était pas de taille à lutter contre Hadès. Non, pas dans ce domaine. Il lui lança un regard un peu dfroid, répondant d'une voix grave :


    " Aussi impossible que cela puisse te paraître mon oncle, je n'y suis pour rien. Les hommes savent très bien mener la guerre de elur propre chef, autrement, je n'aurais jamais de travail.... Mais crois -moi que ta colère éveille ma curiosité et que dès que je serais de retour sur Terre, j'irais m'enquérir des troubles et de leurs origines .... "
    Il ne dévia pas son regard de celui d'Hadès et répliqua d'une voix grave et froide :
    " Par contre, vu le traitement que tu m'infliges, je ne pense pas que je prendrais la peine de te faire part de mes découvertes.... "


    Une petite pique ne ferait pas de mal. Hadès aussi, avait bien besoin qu'on le remette en place. Arès arqua son corps, usant de sa force sur-humaine pour faire ployer la télékinésie de son oncle. Il ne réussit qu'à prendre un peu de force pour pouvoir se redresser quelque peu et ainsi coller son visage à celui de Hadès.

    " Et quand bien même, la guerre est mon domaine, il me semble que le souverain n'a pas à y fourrer son nez. "

    Il allait sans doute se faire dérouiller par son oncle mais lui était le maître du combat de l'Olympe, pas son oncle, malgrè sa force et sa puissance. Un sourire un peu provocateur ourla ses lèvres. Il aurait peut-être la chance d'avoir un vrai combat, lui qui attendait ça depuis un moment.



" Pour que les dieux s'amusent beaucoup, il importe que leur victime tombe de haut. "
Jean Cocteau

http://ares-warman.labrute.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Masculin
Nombre de messages : 129
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : - Essayer de ramener Deven as Shane Williams sur son trône
- Faire un RP avec Ian Gregory
- Récupérer un artefact surnaturel

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 5 - Maître

MessageSujet: Re: La chute.... Ou pas | Privé    Jeu 4 Avr - 10:54


Arès & Hadès
“ la chute...ou pas ”



Saleté de gosse mal élevé. On ne pouvait pas dire qu'Hadès soit porter sur la violence pourtant. Le souverain des morts étaient du genre diplomate, intrangisant mais diplomate. Le sang pour le sang, donner la mort pour le plaisir, ce n'était pas son crédo. Après tout, comme souverain du Royaume des Morts, si jamais il venait à tuer, il ne pourrait jamais échapper à sa victime. Il savait que trop le coup d' une vie également, vu qu'il avait été enfermer dans le royaume souterrain pendant des siècles. Ne pas pouvoir découvrir le monde, ne pas pouvoir filtrer avec des femmes, ne pas voir les enfants grandirent... C'était un prix lourd à payer, même si la mort était une part de la vie d' un humain. Alors.... Alors il ne pouvait pas se permettre de laisser son inconstant neveu, le guerrier assoiffé de sang, répandre la mort de manière inconsciente et irréfléchie. Au final, il serait inflexible comme il le faisait avec les criminels de la pire espèce qu'il accueillait en Enfer. Arès était encore un adolescent dans sa tête, un sale gosse qui méritait une punition. Il n'y avait qu'a voir la manière dont il répondait à celui qui était son ainé. Celui qui était son neveu, son cadet, jouait encore a l'effronté.

Il lui accorda un regard froid, puis se pencha un peu plus vers lui, collant presque ses lèvres aux siennes et répliqua :

" Regarde - toi piètre dieu.... Pathétique dans son arrogance, si vaniteux qu'il en oublie son devoir. Tu es le dieu de la guerre, ton seul soucis devrait être d'enseigner aux hommes l'art du combat pour qu'ils puissent se défendre et régler les conflits... Mais regarde-toi, ne cherchant que ton intérêt personnel ! C'est le souverain des Enfers qui doit t'informer qu'une guerre est en éveil ! Combien de temps aurais-tu mis avant de t'en rendre compte ? L'aurais-tu seulement vu ou encore une fois, Athéna devra -t-elle gérer ton domaine ? "

Il posa sa main sur le visage d'Arès et appuya voilement en arrière pour plaquer de nouveau son crâne sur le sol. Il enfonça son genoux dans l'abdomen du dieu de la guerre et le maintenant encore sur le sol avec sa télékinésie, il poursuivit :

" Oublies - tu que celui que tu nommes avec tant de dédain est ton ainé ? Je suis un des quatre dieux majeurs, souverain des Enfers, gardien des morts ! Que dirais-tu si je laissais tous ceux que tu as tué revenir sur Terre pour te tourmenter sans relâche ? Mon domaine a plus de valeurs que tes pathétiques guerres, ces carnages et boucheries que tu affectionnes tant... Tu ne te soucies que de te baigner dans le sang et les combats, sans penser aux vies que tu brises. Il n'y a que toi qui importe, que ton bon vouloir et ton bon plaisir ! Quand cesseras-tu d' être un enfant, Arès ? Faut-il toujours quelqu'un derrière toi ? "

Hadès se redressa et à l'aide de sa télékinésie, fit se lever son neveu. Une fois qu'il fut debout sur ses pieds, il fit apparaitre une sphère d' énergie dans sa main.

" Oublies - tu que celui que tu nommes avec tant de dédain est ton ainé ? Je suis un des quatre dieux majeurs, souverain des Enfers, gardien des morts ! Que dirais-tu si je laissais tous ceux que tu as tué revenir sur Terre pour te tourmenter sans relâche ? Mon domaine a plus de valeurs que tes pathétiques guerres, ces carnages et boucheries que tu affectionnes tant... Tu ne te soucies que de te baigner dans le sang et les combats, sans penser aux vies que tu brises. Il n'y a que toi qui importe, que ton bon vouloir et ton bon plaisir ! Quand cesseras-tu d' être un enfant, Arès ? Faut-il toujours quelqu'un derrière toi ? "

Hadès se redressa et à l'aide de sa télékinésie, fit se lever son neveu. Une fois qu'il fut debout sur ses pieds, il fit apparaitre une sphère d' énergie dans sa main.

" Toi qui prend tant plaisir à martyriser les hommes, pourquoi donc devrais-je te faire confiance ? Que ferais - tu si je prenais soudain la décision de te supprimer, uniquement pour mon bon plaisir ? ... Donne moi une raison, une seule bonne raison de ne pas te livrer pieds et poings liés à Zeus et de réclamer qu'il t'enferme dans les geôles du Tartare ? "

Il leva le bras et balança la boule sur son neveu, libérant dans un même temps son emprise de télékinésie.




Codage fait par .Jenaa



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est

avatar


~ Daddy is the Lord of War ~

~ Daddy is the Lord of War  ~

Masculin
Nombre de messages : 184
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions : Eloigner Ian Gregory de Shane et
- la convaincre de devenir son héritière
- et de prendre le trône d'Hadès à sa mort pour avoir la main mise dessus.
- Récupérer Tisiphone.
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: La chute.... Ou pas | Privé    Lun 15 Avr - 17:12

    Blablablabla... Toujours les même discours, les même reproches. Il lui semblait qu'il les entendait depuis qu'il était dans le ventre d' Héra. Après tout, sa chère mère ne le tenait pas vraiment en estime. Arès ignorait encore si c'était parce que son cher père n'avait eu de cesse de trousser tout ce qui lui passait à porter de main pendant sa grossesse ou si c'était parce que la Reine des Dieux aurait voulu une fille. Il de moquait un peu des états d' âmes de sa mère dans le fond ainsi que des critiques que tous les autres dieux faisaient pleuvoir sur son dos. Oui, il aimait la guerre, le combat, les guerriers qui tombaient dans la valeur de leurs actions. Il ne pouvait pas renier sa nature. Son essence d' Olympien avait choisi pour lui la voie de la guerre après tout. Alors les propos de son oncle ne le heurtait pas plus que cela. Après plus de deux mille ans ou presque à se faire remonter les bretelles, pourquoi se formaliser d' un oncle qui avait soudain envie de lui remonter les bretelles.

    Plein de morgue soudain, oubliant la crainte que lui inspirait en temps normal le souverain des enfers, il répliqua d' une voix moqueuse :


    " Qui de nous deux est un piètre dieux, dis - mois ? Je manipules, gouvernes, diriges et fomentes les grandes guerres de ce monde, toi dans le fond, tu n'es qu'un petit roi condamner à régner sur un royaume de trépassés, sans vrai rôle majeur ! Ce n'est même pas toi qui sème la mort ! Vraiment, ton rôle est presque risible ! "


    Son corps fut soudain soulever du sol, se retrouvant à nouveau sur ses pieds. Il darda toujours un regard aigu sur le souverain des enfers. Il voulait un combat, de la baston. Qu'importe que ce soit avec un de ses pairs et celui qu'il craignait le plus. Un sourire torve alluma ses traits en voyant la boule d'énergie dans sa main. Enfin.... Voilà des siècles qu'il voulait une vraie baston. Avec une vraie force de frappe pour le contrer.

    " Les dieux sont immortels mon oncle, tu l'as dit toi moi lors du Grand Conseil ! Qu'ai-je donc à craindre de toi ?! Combien même on m'enchainerait au fin fond du Tartare, on reviendrait me libérer de mes chaînes car tôt ou tard on aura besoin de moi ! "

    Il sentit l'entrave de la télékinésie l'abandonner et vif comme à son habitude, bondit sur le coté pour éviter l'attaque. Il roula sur le sol et invoqua ses armes, un sourire fou aux lèvres. Tapant avec le plat de son épée sur le sol et cria à l'attention de son oncle :


    " C'est tout ce que tu sais faire mon oncle ?! Ce n'est pas cette pauvre parade qui me convaincra de t'obéir ! "

    Il tapa de nouveau sur le sil avec sa lame. C'était une sensation grisante que celle du combat.



" Pour que les dieux s'amusent beaucoup, il importe que leur victime tombe de haut. "
Jean Cocteau

http://ares-warman.labrute.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Masculin
Nombre de messages : 129
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : - Essayer de ramener Deven as Shane Williams sur son trône
- Faire un RP avec Ian Gregory
- Récupérer un artefact surnaturel

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 5 - Maître

MessageSujet: A   Jeu 30 Mai - 20:57


Arès & Hadès
“ la chute...ou pas ”



Lui et son neveu ne s'était jamais vraiment entendu. C'est peu dire car à la naissance du bambin, il était encore lui -même un enfant. Lorsque son frère lui avait présenté le nourrisson, à la fois fier et désintéresser de son rejeton, le pré - adolescent qu 'il était avait senti un frisson le parcourir. Pourtant, à la naissance d'Athèna, il avait tout de suite adoré la petite déesse. Comme la plupart des autres bébés olympiens qu'on lui avait coller dans les pattes. Mais lorsqu'il avait croisé le regard de glace du petit dieu de la guerre.... Il avait été pris d'un frisson froid. Peur... Même dégoût. Il avait le premier choqué et surpris de sa réaction aussi violente. Il n'était pas un mauvais dieu pourtant mais il était impossible pour lui de supporter Arès. Il avait longtemps cherché la raison de cette méfiance improbable pour un nourrisson et la réalité qu'il lui était venu à l'esprit l'avait encore plus écœurer de lui-même. Arès ressemblait bien trop à Zeus. Heureusement pour lui, il était partit dans son royaume peut de temps après. Sur ses terres souterraines, il avait réussi à oublier.

Mais maintenant qu'il se retrouvait face à face avec son neveu, ce fait lui revenait en mémoire. Mais il devait bien avouer qu'Arès n'avait pas la même prestance que son frère. Il croyait l'impressionner en se vantant de gloire qu'il ne devait qu'aux autres et qu'au titre donner par Zeus. Son royaume... SI Zeus lui avait confier le royaume souterrain mais il l'avait construit et forgé à la force de son caractère et de ses mains. Il eut un sourire goguenard en voyant son neveu faire apparaître ses armes. Voulait-il jouer à ça contre lui ? Hadès était un dieu neutre mais sa puissance avait des ressources que bon nombre semblait oublier. Le souverain des Enfers pencha la tête sur le côté et le regarda, un demi-sourire froid plaqué sur les lèvres et répliqua :


" Pauvre de toi Arès, qui a l'apparence d'un vieillard et n'est dans le fond encore qu'un enfant après des millénaires d'existence ! Qu'aurais-je à faire de ton titre qui t'a été offert alors que j'ai acquis ma force par mon seul vouloir ? "

Il contempla d'un oeil morne les armes que son neveu tenait entre les mains et poursuivit :

" Certes, tu es immortel mais ... La souffrance n'est pas que l'apologie des mortels, choses que tu as oublié. "

Il eut un regard dédaigneux vers les armes à nouveau et enchaîna :

" Crois -tu que tes jouets me feront souffrir ? Je suis immunisé contre la magie "

Son sourire se fit railleur et ouvrant les mains, il fit de nouveau apparaître une boule d'énergie dans ses mains.

" S'il n'y a que le combat pour te faire entendre raison... Sois, allons-y ! "

Il balança une rafale d'énergie sans attendre en direction de son neveu. Ce raffut allait sans doute attirer les autres dieux mais il s'en moquait. Peut-être même que Zeus sortirait enfin de son trou. Cela ferait passer sa frustration également d'ailleurs.




Codage fait par .Jenaa



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est

avatar


~ Daddy is the Lord of War ~

~ Daddy is the Lord of War  ~

Masculin
Nombre de messages : 184
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions : Eloigner Ian Gregory de Shane et
- la convaincre de devenir son héritière
- et de prendre le trône d'Hadès à sa mort pour avoir la main mise dessus.
- Récupérer Tisiphone.
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: La chute.... Ou pas | Privé    Ven 21 Juin - 6:53

    Un court instant, Arès ferma les yeux et huma l'air. Il y avait si longtemps... Si longtemps qu'il n'avait pas sentit ce parfum. L'odeur du conflit, du combat, de la guerre. La Discorde lui en voudrait sûrement de penser cela, quoique le conflit était ce qu'elle préférait, comme lui, mais chaque petite dispute n'était au finale que les prémices d'une guerre. Et la guerre.... Oh la guerre ! Elle était son élément, son souffle, son pouvoir et sa force. Elle coulait dans ses veines depuis sa naissance. Certes, il n'était pas sortit tout armés et casqués du crâne de Zeus mais IL était le dieu de la guerre. Le combat, quelqu'il soit, était sa vie. Hors il y avait bien trop longtemps qu'il n'avait pas eu la chance de combattre réellement. Il n'avait pas connu de grandes et vraies batailles depuis la Seconde Guerre Mondiale. Oh bien sûr, il y avait eu quelques petites guerres intestines dans des petits pays, écartelant l'Afrique et une petite part de l'Asie mais plus aucune grande et vraie guerre depuis un moment. Depuis trop longtemps. Alors il espérait que ce combat contre son oncle ne serait que les prémices d'une guerre latente, comme venait de lui confier le souverain des Enfers. Ce serait une délicieuse ironie que l'Olympien qui lui est confier sa crainte soit celui qui réveille le conflit !

    Il rouvrit les yeux juste à temps pour voir son oncle lui lancer une rafle d'énergie.  Avec la vivacité de celui qui combat depuis sa naissance, il se protégea de son bouclier. La rafle d'énergie rebondit contre le métal, le faisant reculer de quelques pas. Si l'attaque de son oncle ne l'atteint pas, il sentit l'alliage utilisé par Héphaïstos chauffer fortement sous ses doigts. Son sourire n'en fut que plus large encore. Oui ! Oui c'était ça qu'il attendait depuis si longtemps ! Quelqu'un à sa hauteur, quelqu'un avec qui il pourrait ne plus retenir ses coups ! Éclatant de rire, il ouvrit les bras en grand, ouvrant son torse à une quelconque attaque :


    " Un enfant ? Alors prouve le moi mon oncle, prouve le moi ! Ne retiens surtout pas tes coups, il serait dommage de te brider alors que tu attends cela depuis si longtemps ! "

    Il n'était pas stupide, il avait depuis longtemps remarqué et compris que son oncle ne l'appréciait pas plus que cela. A une époque, cela l'avait toucher. Les siècles passant, il avait fini par s'en moquer. Il était la guerre, il n'avait pas de temps à perdre avec ce genre de chose ! Il se remit ensuite en position de combat et poursuivit :

    " La douleur, ce n'est qu'un farce de l'esprit, souverain des morts ! Crois que je craignes de subir la douleur ?! C'est bien mal me connaître ! J'ai assez endurci ma veille carcasse sur les champs de batailles pour ne plus souffrir d'une blessure acquise au combat ! "

    Son sourire se tordit, lui donnant le faciès si inquiétant qui le faisait rejeter par ses paires. Levant le bras, il lança la lance sur son oncle. Il était bien curieux de voir ce que cela provoquerait sur celui qui était rendu intouchable par toute forme de magie !



" Pour que les dieux s'amusent beaucoup, il importe que leur victime tombe de haut. "
Jean Cocteau

http://ares-warman.labrute.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




Masculin
Nombre de messages : 129
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : - Essayer de ramener Deven as Shane Williams sur son trône
- Faire un RP avec Ian Gregory
- Récupérer un artefact surnaturel

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 5 - Maître

MessageSujet: Re: La chute.... Ou pas | Privé    Dim 22 Sep - 13:45


Arès  & Hadès
“ la chute...ou pas ”



Que les habitants de l'Olympe se réveillent, qu'ils entendent le vacarme de leurs cris et de leurs combats, qu'ils viennent voir. Hadès s'en moquait royalement. Peut-être qu'enfin les Olympiens se réveilleraient vraiment, qu'enfin, ils comprendraient que les temps avaient changés. Que le monde était en train de glisser sur une pente dangereuse. Il était temps de se réveiller, il était temps d'agir. Hadès avait bien trop longtemps attendu pour agir. Des millénaires qu'il se cachait dans les tréfonds de son royaume, à contempler sans prendre part à l'action. Que le combat de la guerre contre le roi des morts les fassent sortir de leurs demeures ! Il jeta un dernier regard aigu en direction de la demeure de son frère. Puis ses yeux se posèrent de nouveau sur le visage de son neveu et les traits de son visage se tordirent dans une grimace froide. Hadès n'était pas du genre à se mettre souvent en colère, ni même à participer aux combats mais quand il le faisait, il le faisait avec une hargne et une froideur qui lui avait valu une renommée de dieu maléfique auprès des mortels. Se penchant sur le côté, il évita la lance d'Arès qui s'enfonça dans le sol avec un bruit mat. Ainsi, son neveu avait décider d'user de ses armes chéries contre lui ? C'était qu'il prenait le combat au sérieux.... Hadès secoua la tête avec dépit. Il avait raison sur toute la ligne, Arès n'était qu'un gamin qui voulait qu'on le regarde et qu'on s'occupe de lui.

Oui, le dieu de la guerre ressemblait à son père mais en plus brouillon, plus fou. Plus dangereux d'une certaine façon. Il fallait bien que quelqu'un lui donne une bonne tape sur les fesses et si Zeus ne voulait pas... Hé bien, lui, il le ferait. Tendant la main vers l'arme, il la fit venir vers lui à l'aide de son pouvoir de télékinésie. La lance chauffa dans sa main, il pouvait sentir le pouvoir insufflé dedans par Héphaïstos se tordre et essayer de s'échapper. Hadès sentait une chaleur bouillante sur sa paume. Des brûlures mortelles hein ? Il regarda un instant la lance qui entamait sa chaire puis vit une onde bleu parcourir sa paume et des étincelles rouges scintillèrent un instant autour de la lance avant d'y retourner. Le souverain des morts sourit puis lança l'arme en direction d'Arès, lui insufflant un flux d'énergie assez puissant pour assommer un bœuf.

" Tu n'es qu'un enfant arrogant et stupide, qui fait des bêtises pour que ses parents le regardent... Quitte à faire souffrir des mortels et d'autres sur ton passage !   "

Ses lèvres s'ourlèrent d'un sourire torve et froid et il souffla :

" Il est temps que tu souffres enfin pour comprendre et grandir  !! "

Il fit craquer les os de sa nuque et se mit à courir à son tour pour foncer sur le dieu de la guerre. Le sol poussiéreux de l'agora faisait des petits tas de poussière sous ses pieds, il pouvait sentir le sol dur martelait ses talons et ses orteils mais il s'en moquait. Il parvient en quelque secondes sur son neveu, sur lequel il sauta sans préambule, le poing en avant visant son visage.




Codage fait par .Jenaa



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Même Zeus ne peut faire que ce qui a été n'ait pas été.


Masculin
Nombre de messages : 47
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : UC
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 5 - Maître

MessageSujet: Re: La chute.... Ou pas | Privé    Lun 21 Oct - 17:20


Mont Olympe  ◈ Arès & Hadès & Zeus
La chute... Ou pas- Zeus, le maître des dieux, vous fait dire que ceux qui ne voient que l'amour dans le monde sont aussi bêtes que ceux qui ne le voient pas. La sagesse, vous fait dire Zeus, le maître des dieux, c'est tantôt de faire l'amour et tantôt de ne pas le faire.
citation, quis leo a justo malesuada elementum